AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Chasse à coure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

Guillaume
Masculin
Age : 38
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Chasse à coure   Dim 11 Avr 2010 - 11:06

Il était parti à peine quelques minutes, juste le temps de voir où les quelques autres insurgés avec qui ils vivaient, sa sœur et lui, avaient décidé de s'installer. Et puis, il voulait lui trouver un endroit plus intime que l'ancien, exposé à tous les regards. Un truc où ils seraient tranquilles, juste tous les deux.
Il n'avait pas osé la réveiller. Elle dormait toujours peu, alors, il s'était dit que ça irait vite. Et c'était allé vite. Mais pas assez.
Il aurait du sentir qu'elle s'était réveillée. Même, il n'aurait jamais du la laisser seule.

Elle était si jeune, si naïve se disait-il.
Elle avait besoin de lui. C'était indéniable.
Et elle le lui avait maintes et maintes fois prouvé.
Sans lui, elle n'était rien.

Qu'avait-il pu se passer ? Elle n'aurait jamais osé partir toute seule quand même. Peut-être s'était-elle réveillée juste après qu'ils soient partis, et qu'elle les avait suivit. Et elle serait en ce moment même à l'attendre, avec les autres.
Il hésitait, peu sûr.
Sauf d'une chose, elle serait forcément partie le chercher.

Mais où ?

En grommelant contre la sottise de sa sœur, il ramassa leurs affaires qu'il mit en boule et il retourna vers leur groupe. Elle avait intérêt d'y être. Et, surtout, le plus important, qu'elle ne soit pas montée à la surface. Elle en était capable, il était déjà allé une fois l'y chercher.
Il avait voulu lui crier dessus, d'ailleurs, les mots étaient près à sortir, mais il l'avait juste attrapé par le poignet et il l'avait ramené, la colère déformant ses traits. Une fois dans leur petit chez eux, elle s'était faite plus discrète encore, essayant de prévoir tous ses désirs à l'avance. Il avait mis plusieurs jours à lui pardonner.
Parce qu'il ne comprenait pas.
Elle voulait aller là-haut, ça d'accord. Mais pourquoi ne lui en avait-elle rien dit ? Il aurait pu venir avec elle, s'assurer qu'elle était en sécurité. Mais non... Elle avait préféré y aller seule.

Et à lui, ça lui avait fait du mal. Ça lui faisait comme si elle n'avait plus besoin de lui. Et il ne pourrait jamais le supporter. Elle était à lui, et lui à elle. Ils avaient besoin l'un de l'autre, et de personne d'autre. Il fallait qu'elle le comprenne.

Il y avait plus de monde que quand il était revenu chercher sa sœur. Il aimé bien parler aux autres.
Sauf quand certains, des hommes surtout, s'approchaient trop de Gwen, se dit-il en se renfrognant. Et puis, de toute façon, elle le laissait toujours parler, et ne s'intéressait pas à grand monde.

Ses pas martelaient le sol tandis que la rage le gagnait. Il s'en voulait de l'avoir laissé à peu près autant qu'il lui en voulait d'être parti sans se douter qu'il allait revenir vers elle. Il laissa tomber leurs affaires au sol sans y prêter attention.
Passant dans la foule, il regardait chaque visage, espérant y trouver le sien. Dans un même temps, il réfléchissait. Quels étaient les endroits où elle aurait pu aller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chasse à coure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Archives de Novlangue :: Novlangue 2040 V1 :: Novlangue -§ Quartiers des Orthodoxes [2040] :: Les bas-fonds [2040]-
Sauter vers: