AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Bienvenue chez Jade...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

Jade
Féminin
Age : 36
Mes RPs : * Jade

* Bienvenue chez Jade...

* La nuit, tous les chats sont gris

* La nuit, tous les chats sont gris... Suite

* Les murs ont des oreilles

* Les murs ont des oreilles...Chez Jade

* Soirée banale ou atypique ?
Fan Club RP : 12

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Bienvenue chez Jade...   Mer 20 Juil 2011 - 17:13

Le Squat de Jade ...



J’avais marché un moment sans savoir vraiment où aller, je ne voyais qu’une chose, la nuit allait tomber et je devais trouver un endroit pour dormir. Je n’avais nullement l’envie de passer une nuit dehors…

Je ne voulais pas retourner d’où je venais, je n’étais plus implantée et je me doutais bien qu’on ne me ferait pas un bel accueil et je m’en fichais royalement… ce passé que je n’avais pas choisi, je le souhaitais le plus loin de moi possible…

Je déambulais dans les rues où j’étais certaine qu’on ne me chercherait pas, les bas-fonds de Novlangue… Autour de moi, de vieux immeubles, et un nombre incalculable de squats, je ne tardais d’ailleurs pas à trouver mon affaire…

Une maison en bois, qui comprenait plusieurs étages… au premier, aucune lumière, je décidais d’aller y jeter un œil…

Je grimpais à l’étage au moyen d’un escalier en bois qui craquait sous chacun de mes pas, la porte de droite était fermée et j’entendais un couple se disputer, à gauche de l’escalier, une autre porte, entrouverte cette fois…

Je pénétrais dans une pièce qui serait sans nul doute très lumineuse en pleine journée, sur ma gauche, deux fenêtres donnant sur la rue, la peinture de celles-ci était écaillée. La pièce était déjà remplie de quelques meubles, une paillasse à même le sol, quelques bougies, que je pourrai allumer la nuit, un évier encombré par de la vaisselle souillée, une petite table mais pas de chaise, deux étagères et un escabeau, des ustensiles de cuisine et même un vieux balai qui ne semblait pas avoir servi… quelques vêtements étaient suspendus à une corde… Bref un local qui semblait habité… je fus déçue. Bien que j’étais loin de mon confort d’antan, j’avais le sentiment que j’aurais pu me sentir chez moi ici…

Je refermais la porte doucement lorsque j’aperçue la voisine de pallier qui sortait excédée de son squat.

Tout d’abord, elle me dévisagea. Était-ce parce qu’elle n’aimait pas les curieux, connaissait-elle le voisin ? Non… je compris rapidement que ce qu’elle observait avec ce regard alliant dégout et curiosité, ce fut le contour de mes yeux… Elle grimaça…

Un accident…

Allait-elle me croire ? Après tout je m’en fichais je voulais juste un toit pour la nuit…

Qu’est ce que tu fiches là toi ?

Pas très aimable la voisine… je tâchais néanmoins de lui répondre…

Je cherche un lieu où je pourrais séjourner… Je pensais que ce squat était disponible mais j’ai vu qu’il y avait les affaires de quelqu’un… Oh je vous assure, je ne souhaitais pas fouiner, je cherche véritablement un endroit où dormir…

Elle me dévisageait de plus belle

Tu peux poser ton cul dans cette piole, le mec qui y vivait est mort d’une overdose… on a retrouvé son corps y’a une semaine, le pauvre gars n’a même pas eu le temps de terminer son kiff, son cœur à lâché avant … Par contre je te préviens, les chiottes c’est commun sur le pallier alors si tu es une grosse pouilleuse t’auras affaire à mon mec, c’est un costaud, il saura te remettre les idées en place…

Je restais stoique, impossible de prononcer quoique ce soit, je ne savais pas si c’était dû à son vocabulaire, à sa dégaine, à l’annonce d’un mort dans mon nouvel appart ou si c’était un petit mixe de tout alors je fis juste un petit mouvement de tête histoire de dire que je réservais le lieu…

Elle me regarda un instant et se mit à rire, totalement déjantée, puis pris les escaliers afin de quitter la maison…

Je fis demi-tour, fermant la porte derrière moi, je pris une profonde inspiration en observant la pièce… il faudrait y faire un brin de nettoyage mais pas ce soir…

J’allumais les bougies, prête à passer une première nuit Chez Moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bienvenue chez Jade...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Archives de Novlangue :: Novlangue 2040 V1 :: Novlangue -§ Quartiers des Orthodoxes [2040] :: Les bas-fonds [2040]-
Sauter vers: