AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Inauguration de VirtuaLife

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Valkyrie
Instrument de plaisir

Santy Chimérik
Féminin
Age : 38
Fan Club RP : 11

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Inauguration de VirtuaLife   Sam 10 Sep 2011 - 10:09

Les abords du bâtiment sont encore calmes. Mais bientôt, la foule se pressera y pour entrer. Je peux imaginer les questions qu’ils se posent pendant qu’ils se préparent. Madame, en se maquillant, se demande si toutes les promesses seront vraiment tenues. Le fiston, lui, dans son âge ingrat, et persuadé que ce nouveau divertissement n’est pas plus développé que son dernier jeu vidéo. Quant à monsieur… Monsieur espère secrètement que ce qui se passe à VirtuaLife reste à VirtuaLife.

Ces interrogations et bien d’autres encore ont blanchi mes nuits. Il faut dire que les travaux ont été bien plus longs que prévu. Comme souvent d’ailleurs. Les exigences de pots-de-vin m’ont épuisée. Il fallait qu’à chaque fois, je reprenne du service au Palace pour apprendre le maximum d’information sur le gourmand, et ainsi le faire tomber sans frais.

Le temps, c’est de l’argent. Certes. Dans notre cas, c’est l’avancée des technologies qui auraient pu nous mettre sur la paille. Car lorsqu’un prototype était testé et validé, une nouvelle entreprise nous proposait mieux. Et encore mieux. Ainsi de suite. Finalement, par un heureux hasard, tout le monde y a trouvé son compte. Les premiers appareils, avec casques, lunettes et gants seront à disposition des orthodoxes. Ils seront ainsi projetés dans l’univers de leur choix, et leurs propres mouvements les guideront. Les automates, eux, seront confortablement allongés dans ces coquilles, entourés par une mousse nano-technologique, qui enveloppera leur corps, captera leurs mouvements et transmettra directement au cerveau leur nouvelle réalité.

Un dernier tour du propriétaire. Tout doit être parfait pour cette ouverture. Nous attendons beaucoup de monde. Les hôtesses sont au garde à vous. Les secrétaires et standardistes répètent leur gamme. Les techniciens vérifient une dernière fois tout le matériel. Quant au dernier étage… Je ne m’occupe pas du dernier étage. Phil Mason y a placé ses meilleurs serveurs, je n’en doute pas.

Du bruit se fait entendre. Les pas claquent sur le parvis de VirtuaLife. La future clientèle s’impatiente. Nous allons la faire attendre encore un peu. Tout ceci est cruel, mais parfaitement réglé. Totalement planifié. Grace à une porte dérobée, je passe de l’entrée Ouest à l’entrée Nord.

Puis le signal. Je claque trois fois dans les mains.

Tout le monde en place ! Ouverture des portes dans dix minutes !


Où est Phil Mason ? Il devrait être arrivé depuis au moins une heure… Peut être est il déjà en place au dernier étage. Espérons-le.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Automate
Nous sommes Dieu...

Phil Mason
Masculin
Age : 33
Mes RPs : Une Valkyrie bien singulière.
La petite Gwenaël attend ses parents à l'accueil du magasin.
Suite pour violoncelle n°1
Autour d'un drink
Fan Club RP : 2

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Inauguration de VirtuaLife   Jeu 15 Sep 2011 - 19:54

La Bentley de Phil arriva avec une heure de retard devant VirtuaLife, entre ses rendez-vous tardifs et les bouchons inévitable du début de soirée, il n'avait pu respecter les délais fixés avec Santy. Qu'à cela ne tienne, il avait de toute façon commencé la soirée dans son coin, à l'arrière de son véhicule luxueux, une bouteille de scotch à la main. Un single malt qu'il avait eu quelques difficultés à faire venir depuis l'île d'Islay en Ecosse, mais comme plus il luttait pour obtenir quelque chose et plus il l'appréciait, son verre fut un régale.
Il observait patiemment la robe dorée et légèrement foncée du whisky, laissant les arômes de tourbe exploser contre son palais. Il n'avait connu que peu de personnes capables d'apprécier ce goût fortement fumé et bien souvent, il le buvait seul, non que cela lui déplaisait d'avoir une bouteille pour lui seul, mais rencontrer un amateur aurait été de bonne augure lors d'une soirée.

Le véhicule arriva devant le bâtiment financé par les entreprises Mason et conçu par Santy Chimerik. Phil regarda par la fenêtre et maugréa :

- Bloody hell ! Il va falloir que je traverse cette marée de misérables.

Il baissa la vitre le séparant de son chauffeur et lui donna l'ordre de se rapprocher au maximum des portes à grand coup de klaxon.

- Les écraser ferait tache pour l'inauguration, conclu-t-il.

Le chauffeur obtempéra, il n'avait guère le choix de toute façon ; et une fois arrivé au plus près de la porte que la foule le permettait, stoppa la voiture. Phil s'extirpa tant bien que mal du véhicule, assené par un raz-de-marée d'insultes, qu'il tenta de calmer comme il le pouvait.

- On se calme, criait-il. JE suis le propriétaire de ces lieux !

Plusieurs personnes le reconnurent et se calmèrent immédiatement, le laissant passer, la plupart étaient bien entendus des automates, mais il dut tout de même frayer avec les orthodoxes les plus proches de la porte, un dégout évident sur le visage. Certes les deux factions ne se mélangeait pas, même en cette occasion ayant convié tout le monde, mais il dut tout de même en croiser avant de pouvoir entrer.
Il frappa violemment sur les portes pour entrer et un gorille intervint immédiatement pour le calmer, hurlant à travers la paroi en verre qu'ils n'allaient pas tarder à ouvrir.
Phil vit rouge, s'en était trop, coincé entre une vitre et des badauds avec un crétin qui ne le reconnaissait pas, c'en était trop pour lui.

- Ecoutes-moi bien espèce d'abruti ! cria-t-il à son tour. Si tu ne veux pas que je te vire tu vas ouvrir immédiatement ! I am Phil Mason for fuck's sake !

Il pointa du doigt son visage qu'il rapprocha de la vitre. Le vigile continua de le toiser et refusa encore une fois de lui ouvrir. Là, Phil perdit le peu de patience qu'il lui restait et frappa la vitre bien plus fort qu'avant. Il dut faire suffisamment de bruit car Santy apparu dans son champ de vision et ordonna immédiatement que l'on ouvre les portes.
Le gorille s'exécuta, brusquement pale et tremblant. Phil, bien que trois fois moins épais que ce dernier, le poussa en faisant son entrée et fit un signe de la main à l'attention d'un autre vigile.

- Virez-moi cet abruti ! cria-t-il toujours énervé.

Puis il se tourna vers l'intéressé :

- Je ne donne qu'un seul avertissement. Maintenant, retournes donc dans ta fange.

Mason ouvrit ensuite ses bras dans la direction de Santy en la saluant :

- Mademoiselle Chimérik ! Quelle plaisir de vous revoir ! Excusez-moi pour l'attente mais entre les rendez-vous et ces satanés bouchons je n'ai pu être à l'heure. Mais je suis là ! Tout est prêt pour ce grand soir ?


HRP : dis moi si ton intervention te dérange et je changerai cela sur le champ !

EDIT Lili/Santy: ça me va très bien Wink

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Inauguration de VirtuaLife
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Archives de Novlangue :: Animations terminées :: VirtuaLife-
Sauter vers: