AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Une arrestation et un repas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

N.O.D
La mort vous va si bien...

William Thadeus
Masculin
Age : 29
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Une arrestation et un repas   Lun 17 Mai 2010 - 1:09

Le problème avec les Minguettes, c'est que l'auteur qui se doit de les décrire ne pourra jamais trouver une accroche suffisamment percutante pour commencer son texte.
Comment voulez-vous surprendre avec un homme d'âge mûr traversant la fenêtre d'un bar avant de s'écraser dans les tessons de verres juste avant de se relever précipitamment pour se mettre à courir dans le ruelles quand la fenêtre n'à pas été brisée par lui mais par une jambe de bois passée à travers la vitre quelques minutes plus tôt ?
D'autant plus que cette jambe de bois n'avait strictement rien à faire dans l'histoire concernant le second défenestré.

Quoi qu'il en soit le vieil homme s'était bien vite relevé, et courait comme un dératé à travers la foule. Il voyait mal à cause des larmes qui inondaient ses yeux. Miranda, sa chère Miranda était tombée paralysée par bâtons électriques avant mêmes qu'il ait eu le temps de voir les trois Rafleurs. Ils étaient venus les débusquer jusque dans l’alcôve cachée du Wagon, le bar où il arrangeait les rendez-vous pour les mariages. Cela voulait dire que quelqu'un avait craché.
Quand les balles commencèrent à siffler à ses oreilles, ils cessa de penser. Il n'était plus qu'un corps, mu par un instinct de survie quasi-animal. Il voyait la bouche d'égout se rapprocher à chaque foulée. Le marieur clandestin n'aurait jamais osé penser un jour qu'il la verrait comme la porte du paradis. Elle était légèrement soulevée, ce qui voulait dire que quelqu'un l'attendait. L’espoir transperça son esprit, et il sourit légèrement en pensant à la possibilité de sa vengeance.

Il y eu un coup de feu plus fort que les autres, puis le craquement sec d'un tibia transpercé par une balle de .50. Le marieur s'effondra au sol, à quelques mètres a peine de la bouche d'égout. Immédiatement après, les deux Rafleur lui tombèrent dessus, le menottant sans ménagement pour sa blessure en lui dictant le peu de droit qu'il avait.
La bouche d'égout s'était refermée.

Un peu plus loin, sur un toit, un tireur d'élite éjectait une douille vide de son arme, qui percuta bruyamment la tôle avant de rouler jusqu'au bord. Immédiatement après il décrocha son portable.
'' L'ascenseur est renvoyé Will. '' Dit-il avec un ton morne.

Un peu plus bas, assis à la terrasse d'un snack déserté au profit de l’attroupement, L'Enquêteur Thaddeus téléphonait devant un Kebab nature entamé et une bouteille d'eau.
'' Merci Dan, joli carton. On se retrouve ce soir au QG. ''
Sans attendre de réponse il raccrocha son portable. D'un même geste, il glissa son téléphone dans sa poche et remis le cran de sureté de son arme. Les Rafleurs étaient bon pour agir de nuit, quand leurs cibles était endormies, mais de jour … C'était une autre histoire.
Sans plus s'émouvoir des tirs de sommations destinées à disperser la foule agglutinée autour de la fourgonnette blindée de transport de prisonnier, il reprit son sandwich et termina son repas.

Si dans son costume négligé et poussiéreux il faisait tache auprès des bureaucrates qui formaient les rang des Enquêteurs, ici il passait totalement inaperçu. Jusque ici sa couverture avait tenue, et il comptait bien que cela continue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Insurgé
Libre, même dans l'esclavage

Lambda
Masculin
Age : 24
Fan Club RP : 0

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Une arrestation et un repas   Lun 17 Mai 2010 - 18:40

Une fois de plus, il avait le ventre vide. Non. Pas ce sens là. Il n'avait le ventre "vide deux heures après le gouter". Il avait le ventre "vide a cause d'une semaine de jeune". Enfin, une semaine... Disons que son dernier repas datait d'il y a 24h, et qu'il avait été constitué d'une tarte a moitié rongée par les vers dans une poubelle. Vous voyez le tableau. Il avait un vague souvenir d'une grande corbeille de fruits, mais c'était JUSTE un vague souvenir.

Sans parler de ses fringues. Indescriptibles. De loin, il ressemblait a un pantin vêtu de patchwork crade et mal assemblé. Seul point positif, son visage tuméfié et brulé était vaguement dissimulé sous une couche de crasse et de poussière mêlées, qui tenaient sur son visage grâce a la boue dans laquelle il avait dormi hier soir.

Donc (c'est logique, ou pas...), son état mental était lamentable. Il avait a peu près perdu l'usage de la parole, avait oublié le nom qu'il s'était trouvé la dernière qu'il avait pris un bain et manger correctement (et donc la dernière fois qu'il avait eu son cerveau opérationnel), et était là, pour une raison qu'il ignorait. Sans doute l'odeur de la bouffe. Sans doute, puisque son odorat était handicapé, a cause de l'odeur pestilentielle qu'il trainait derrière lui.


Il titube dans les ordures, arrive sur une rue plus importante.

Il aperçoit un attroupement. L'information lui traverse l'encéphale. Ne s'y arrête pas. Par contre, le fait que le snack était désert ne lui échappa pas. Un seul homme était assis.

Il ne fit pas attention aux militaires, aux tirs, a la foule qui s'étiolait. Il n'avait plus qu'en tête le snack. Sauf que... arriver devant la table, il trébucha sur une chaise, et s'étala sur la table de l'homme. Il se cogna violemment la tête par terre.

Choc rougeâtre. Douleur de type C, sur l'échelle Lambda.

"Arrrgeeuuuuh... Put'd'erde. C'qu'ce bord'l ?! Aoups, 'scuze ma. Argeuh. (il crache un gros glaviot par terre) Excusez moi monsieur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une arrestation et un repas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Archives de Novlangue :: Novlangue 2040 V1 :: Novlangue -§ Quartiers des Orthodoxes [2040] :: Les bas-fonds [2040]-
Sauter vers: