AccueilNovlangue 2140FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell)

Ambiance Blade Runer, The Island, Total Recall, et tant d'autres où les libertés sont étranglées...
Chut! Big Brother... La délation est l'arme des cafards...
Bienvenue dans notre Monde!

 

Partagez | 
 

 Une idée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 105
Mes RPs : En cours :
Mails à Jaden
Avec Mad
Avec le Balafré
Avec Erek

Finis :
Avec Guinea et Jaden
Avec Guinea aussi
Avec Guinea again
Avec Jaden
Jaden, one more time
Avec Nyriss
Avec Nyriss et le Balafré

Fan Club RP : 14

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Une idée.   Mar 4 Nov 2014 - 14:49

Venant, de loin et trainant en remorque un Mad étonnamment taciturne, la jeune femme pénètre dans l'établissement de bains. Petit, étonnamment propre pour l'endroit. La vieille femme à l'entrée leur jette un regard mauvais, jusqu'à ce que la Valkyrie lui jette une petite liasse de billets sur le comptoir. La vieille se met alors en branle, leur expliquant qu'ils auront tout le matériel qu'il faut et ce qu'il y aura de mieux comme...

- Pas besoin. Je vais m'en occuper moi-même. Faites-nous apporter à boire.

Semblant comprendre et avec un sourire rusé, la vieille leur montre une porte.

Derrière, une table au milieu d'une pièce étroite envahie de vapeur odoriférante. Dans un coin, une douche, du savon, diverses crèmes.


- Asseyez-vous.

Elle-même enlève son blouson.
Sourire fatigué en direction de l'homme.

- Je veux rien de... Enfin. Je voudrais... tenter quelque chose. Vous m'y autorisez ? ... Je vous en prie.

_________________
Mais il faut pas que tu désespères, perds pas espoir

Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire
Ce sera plus des mensonges, quelque chose de grand
Qui sauve la vie qui trompe la mort qui déglingue enfin le blizzard
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

N.O.D
La mort vous va si bien...

avatar
Masculin
Age : 32
Fan Club RP : 48

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Une idée.   Jeu 6 Nov 2014 - 14:54

Un zombie, c’est comment ? Je crois que je lui ressemble. Un sac de viande tenu par un tas d’os. Un cerveau livide, les pensées liquides. La conscience essoufflée, flasque comme une flaque de boue, un putain de flanc à la vanille. Parce que j’aimais la vanille, c’est un souvenir, le gout de la vanille, son odeur qui reste dans l’air. C’était il y a longtemps.

Je la suis, ou plutôt elle me traine. Rendons à César ce qui est à César. Je tue mais je vole pas. Sauf si c’est les ordres. Oui Chef…
Cette idée carbure à fond dans ma cervelle esquintée… obéir… oui chef !
C’est Hiroshima sur fond de cellules grises, tout y passe mais rien ne filtre à l’extérieur. La bombe est en marche, le tic-tac sur le décompte, prête encore à faire boum.

Je vois  à peine la vieille en rentrant.
Faux, je la vois et j’aime pas sa gueule. J’ai l’air d’un zombie, mais j’ai pas encore atteint sa grâce. J’ai encore des relents d’émotions mais pas assez pour endormir mes réflexes.
Je me sens comme un toutou à sa maitresse, et ça m’énerve.
Quand la vieille nous ouvre la porte, quand je lui passe sous le nez, je fais une pause dans son regard de morte en sursis. Je lui vomis sa laideur dans les yeux. Je crois qu’elle a compris que c’est pas la peine de déranger.

C’est ça casses-toi.

Enfin elle sourit plus, je suis pas dentiste mais j’avais très envie d’apprendre le métier sur le tard, un contrat d’apprentissage en une séance clé en main, je faisais d’elle la nouvelle Miss édentée.
Je sais, je suis pas un gentil.
Y a même des jours, je me fais peur.
Chez moi, j’ai enlevé tous les miroirs.
Alors, vous comprendrez pourquoi j’ai peté le miroir du mur, derrière la table.

Calmement, j’ai reposé le tabouret.
Et je me suis assis sur la table, les jambes dans le vide.

Je tends le bras dans sa direction
La main tendue
Posée sur son cou, sous son oreille, qui l’enrobe doucement
Presque tendrement…
Sans le presque.

Ça veut dire oui. Un oui silencieux, posée sur la main, au creux de l’oreille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 105
Mes RPs : En cours :
Mails à Jaden
Avec Mad
Avec le Balafré
Avec Erek

Finis :
Avec Guinea et Jaden
Avec Guinea aussi
Avec Guinea again
Avec Jaden
Jaden, one more time
Avec Nyriss
Avec Nyriss et le Balafré

Fan Club RP : 14

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Une idée.   Ven 7 Nov 2014 - 23:15

Elle était en train de chercher ce qu'il lui faudrait comme huiles essentielles quand le bruit retentissant de verre qui se brise a retenti, manquant lui faire lâcher le flacon.
Elle se retourne, le cœur battant pour voir le Fou benoîtement assis sur la table de massage, aussi calme qu'il peut l'être.
Elle cille.
Ce qu'elle s'apprête à faire, est-ce vraiment raisonnable ?

Sourire.

Certes non.
C'est pour ça que c'est intéressant.

Elle s'approche, face à lui.
En réponse à la question qu'elle lui a faite, il pose son bras contre son oreille.
Elle incline son visage et le pose contre sa paume, un instant.

- Merci...

Sans rompre le contact, elle tend les mains et se saisit avec douceur de l'autre poignet de l'homme, le caresse de façon délicate.
Elle fait ensuite couler de l'huile à l'odeur prononcée de bois sur leurs mains jointes, et commence à masser.
Et elle fait ça bien : tout d'abord délicat et tout en légèreté, le massage devient ensuite plus profond, cherchant à extirper de ces mains viriles et dures toute douleur, tout ressentiment, toute peine.
A les remplacer par du doux, du chaud, du coton, du caressant.
Elle voudrait... Elle voudrait repousser la saleté et la terreur, la peur et la douleur, parer son esprit abrasé de couleurs douces, de coussins où se reposer l'âme, de bassins d'eaux pures où s'abreuver.
Mais elle sait pas vraiment faire ça.
Elle ne peut qu'essayer.
Lui rappeler par son contact qui n'est ni violence ni sexe mais uniquement douceur, respect et calme qu'il y a tant de choses qui existent, même dans ce monde, même à Novlangue City...

Son massage ne s'arrête pas à la frontière du poignet : ses doigts s'aventurent, prudents, sous la protection de la manche, légers comme des antennes d'insectes et tout aussi curieux.
Elle prête l'oreille, attentive : il sera temps de cesser ce côté et de passer à l'autre quand il commencera à être suffisamment déconnecté pour gémir de bien être.

Ça gémit de bien-être, les Fous ?
Sinon, il faudra improviser.

_________________
Mais il faut pas que tu désespères, perds pas espoir

Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire
Ce sera plus des mensonges, quelque chose de grand
Qui sauve la vie qui trompe la mort qui déglingue enfin le blizzard
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

N.O.D
La mort vous va si bien...

avatar
Masculin
Age : 32
Fan Club RP : 48

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Une idée.   Lun 10 Nov 2014 - 23:34

Je ferme les yeux, et puis les ouvre pour reprendre mon bras et sentir ma main.
Je respire leur odeur, et je pense à mon appartement, ce bouge où je vis, sale, rudimentaire mais loin du quartier NOD. J’ai pu l’avoir en négociant la proximité avec les Insurgés, patauger dans la boue de Novlangue c’est assez convainquant comme argument.
Je travaille seul, j’ai pas l’esprit de corps
Et puis...
Je suis fou, ça se sait à force
Mais quel NOD ne l’est pas ?

Ça sent bon
J’aime


Je le lui rends ma main, et referme les yeux.
Pourtant, quelque chose ne va pas. J’ai pas envie d’être ici.

Montrez-moi…
Je veux connaitre d’autres odeurs et des gouts
Montrez-moi


Je lui dis vous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 105
Mes RPs : En cours :
Mails à Jaden
Avec Mad
Avec le Balafré
Avec Erek

Finis :
Avec Guinea et Jaden
Avec Guinea aussi
Avec Guinea again
Avec Jaden
Jaden, one more time
Avec Nyriss
Avec Nyriss et le Balafré

Fan Club RP : 14

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Une idée.   Ven 14 Nov 2014 - 13:05

Continuant à masser, elle l'observe.
Il semble s'être calmé.
Son visage est détendu.
Il ne ressemble pas du tout à l'homme rencontré à la fumerie d'opium, ou alors superficiellement.

Mais pour combien de temps ?

Il y a des rumeurs...
Des bruits qui courent sur le comment de la formation des NOD. Et celle des Mentalistes, aussi.
Des choses qui peuvent expliquer pourquoi une bonne proportion de cette population est instable mentalement.
Des histoires de maltraitance dès le plus jeune âge.

On se remet pas de ça, jamais complètement.
Et pas en deux minutes avec elle, même si elle sait avoir une certaine... influence sur les gens, de par sa douceur désinvolte qui a tendance à étonner, agacer, intriguer.
Qui baisse les barrières des gens.

Montrez-moi…
Je veux connaitre d’autres odeurs et des gouts
Montrez-moi


Elle change de main, pour le massage.
Elle réfléchit.

Puis un sourire parait sur ses lèvres roses.

- D'accord. Je sais où aller. ... Vous aimez la musique ?  ... Si oui,  le Bagdad café est excellent. Et très représentatif de... ce que nous sommes, les Valkyries. Cela vous tente ?

_________________
Mais il faut pas que tu désespères, perds pas espoir

Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire
Ce sera plus des mensonges, quelque chose de grand
Qui sauve la vie qui trompe la mort qui déglingue enfin le blizzard
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

N.O.D
La mort vous va si bien...

avatar
Masculin
Age : 32
Fan Club RP : 48

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Une idée.   Sam 15 Nov 2014 - 17:13

Je vais jamais là-bas, jamais dans ces quartiers trop jolis. C’est pas ma place. Ma place c’est les deux pieds dans la merde. Et ici, c’est pas la même merde. Alors, je connais pas, je connais rien de vos coutumes.
Avant de rencontrer ta jolie petite gueule, j’en n’avais rien à foutre
Mais plus maintenant.


Alors, je dis simplement : « je veux ».
Mais je veux plus…

Je veux tout voir, et gouter. Vous mangez ? Alors, je veux gouter ce que vous mangez aussi.

En parlant de ça, je pars pas le ventre vide. J’ai besoin d’une petite dose de rêve pour marcher droit jusqu’au taxi qui va nous déballer là-bas, en terre inconnue, chez les Zoulous du quartier des riches, des opulents qui ignorent la réalité du quotidien et la couleur de la boue.
Alors, je sors un petit cacheton de ma poche, et je le glisse sous la langue.
Je fais pas de slurp mais le cœur y est.

Je lui tends la main fermée.
TADA
Tour de magie
Je desserre les doigts pour qu’elle découvre un joli cacheton rose.

C’est mignon, ça fond tout seul sous la langue et c’est mieux qu’une bouffée d’opium.
Prête pour un petit vol au septième ciel ? C’est pas celui que tu connais, mais promis, t’aimeras pas en redescendre.

Avale…


Je lui laisse pas le choix, en réalité. Mon regard planté dans le sien lui fait clairement comprendre.

On se casse d’ici. Tu passes devant, je connais pas le chemin et j’ai pas une tune et c’est toi qui régale ce soir chérie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Valkyrie
Instrument de plaisir

avatar
Féminin
Age : 105
Mes RPs : En cours :
Mails à Jaden
Avec Mad
Avec le Balafré
Avec Erek

Finis :
Avec Guinea et Jaden
Avec Guinea aussi
Avec Guinea again
Avec Jaden
Jaden, one more time
Avec Nyriss
Avec Nyriss et le Balafré

Fan Club RP : 14

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Une idée.   Jeu 20 Nov 2014 - 12:23

Dans la vie...
Il y a ceux qui avalent et ceux qui crachent.

K-Cendre, elle, est plutôt du genre à cracher, discrétos, surtout si on lui impose des trucs.

Le Fou est repassé au tutoiement.
Le moment est passé.

Tant pis : elle n'est pas non plus du genre à pleurer sur le lait renversé.

Donc...

Elle prend la pilule sans discuter et la fourre dans son bec.
Sensément.

Sauf que le machin atterrit directement dans sa manche.
Emballé c'est pesé.

Elle lui sourit en douceur.
Récupère ses affaires et sort.

Dans son sac, en fouillant pour finir de régler la vieille femme, pour le miroir, elle appuie sur une touche de raccourci, sur son téléphone.
"S.O.S"

Quand ils sortent, une limousine devant la porte.
Trois types qui scrutent l'extérieur.

- Mademoiselle, il y a des trucs bizarres en ville en ce moment. Des gens meurent. Désolé pour votre.... rendez-vous. On va vous mettre en sécurité.

Elle hésite encore une seconde, jette un œil à Mad.
... Dommage. Mais autant les gens avec des failles sont intéressants... autant s'ils sont dangereux ça amoindrit quand même leur sex-appeal.

Sourire.

- Une prochaine fois ? Passez à l'Opéra. Nous mangerons ensemble après le spectacle.


Et parce que c'est dommage, trop dommage, vraiment, elle se hisse sur la pointe des pieds et effleure sa joue de ses lèvres.

Puis, avec un dernier signe de la main, elle se laisse engouffrer dans la voiture, qui démarre dans un crissement de roues pour se rendre à  peine plus loin.

Sur le sol, un cachet rose achève de se déliter dans la boue.

_________________
Mais il faut pas que tu désespères, perds pas espoir

Promis juré qu’on la vivra notre putain de belle histoire
Ce sera plus des mensonges, quelque chose de grand
Qui sauve la vie qui trompe la mort qui déglingue enfin le blizzard
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

N.O.D
La mort vous va si bien...

avatar
Masculin
Age : 32
Fan Club RP : 48

Fichier Edvige ♫ ♪♪
<b>Particularité </b> Particularité :
Un peu d'histoire :

MessageSujet: Re: Une idée.   Jeu 20 Nov 2014 - 14:11

Dans la vie, il y a ceux qui battent les cartes et il y a ceux qui croient avoir les bonnes cartes.

Mad, c’est plutôt le genre à savoir exactement ce qu’il veut. A faire ses choix avec une précision d’horloger. Mad, c’est une pendule Suisse. De l’horlogerie de précision qui ne laisse aucune alternative au hasard. Du sur mesure fait pas lui-même. Le tic-tac de son horloge c’est lui qui le façonne.

Question de survie.

On ne passe par les centres de conditionnement pour apprendre à saluer, c’est plus complexe, plus précis, plus destructeur de l’esprit, et ce qui reste de son âme est brisé avant d’être remodelé. Chaque jour, chaque heure minute seconde, le NOD apprend et tous les coups sont permis pour lui faire apprendre ce qu’il n’imaginait même pas pouvoir acquérir, sa vérité absolue. Même si c’est celle d’un autre.

OUI CHEF !

Faire des hommes des  chiens, c’est la méthode NOD.
Quand le NOD sort du Centre, il est un chien, un chien rusé et malin qui ne laisse jamais rien au hasard. Un chien qui mord et qui ne lâche sa proie que lorsqu’il le décide.
Mad est fou, mais pas stupide.
Mad est drogué jusque dans la moindre cellule de son corps, mais lucide ; aucune drogue ne peut enlever le conditionnement parfait qu’il a reçu dans un centre. Un reflex, reste un reflex.

Quand elle a touché sa main, son poignet
Quand elle s’est frottée contre lui comme une chienne en chaleur
Mad savait exactement où il n’irait pas.
Parce qu’il en a rien à foutre d’un corps de femme qui ressemble à autant d’autres corps de femme.
Quand il veut, il paye, il menace, et il a ce qu’il veut.
Les putes, y en a plein les rues.

Lui, il pensait que les Valkyries étaient différentes. Ce qu’on lui a présenté d’elles ne ressemblaient pas à des putes, mais à des reines, des déesses. C’est ça qu’il voulait connaitre, une déesse. Parce que c’est beau les déesses, et quand il rêvait du monde dehors, enfoncé dans le fond de son cachot, derrière les murs de sa prison, il imaginait cet autre monde, et ces personnes que les instructeurs leur présentaient. Les Valkyries lui paraissaient comme des mamans qui faisaient du bien. Il pensait qu’elles opéraient avec leur esprit pour emporter leur client dans une projection virtuelle du plaisir.

Mais il était si jeune.

Il la regarde partir, et ramasse la pilule avant qu’elle fonde  pour la glisser sous sa langue sans la nettoyer.
Quand on a bouffé des cafards, c’est pas la boue qui a mauvais gout.
Il la regarde partir en faisant rouler sous sa langue la pilule et la boue, un sourire sur les lèvres… léger, imperceptible. Il ne l’oubliera pas. Quand il plaquera contre un mur la prochaine pute d’un soir, pour enfoncer sa dignité entre ses cuisses. Il pensera à la douceur de sa peau.


Suite dans Novlangue Station
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une idée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une idée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novlangue est un univers totalitaire inspiré de 1984 (G Orwell) ::  :: Archives de Novlangue :: Novlangue 2140 :: Bas-fonds et Mirail-
Sauter vers: